Aimer… à perdre la raison

Brève

Aimer… à perdre la raison

Aimer, aimer, aimer. Mark Honan, journaliste de Wired, n’a fait que ça pendant 48h sur Facebook. Au bout d’une heure, son mobile ne lui proposait plus que des messages de marques ou de médias – qu’il likait aussitôt, et après 24h, seules 3 ou 4 sources trouvaient encore grâce aux yeux de l’algorithme de Facebook et donc le chemin de son écran. Une expérience de réduction du monde écœurante, selon le journaliste, qui conclut «Désormais, nous nous exprimons face à quelqu’un au lieu de discuter ensemble ».

 

source : http://www.slate.fr/story/90863/stupide-facebook-journaliste-wired-aime

Vers des réseaux vraiment sociaux ?

Brève

Vers des réseaux vraiment sociaux ?

Vous voulez publier votre 28e selfie de vos vacances ? Thanks who n’est pas pour vous. Pourtant, cette application lancée au printemps par deux Toulousains mérite le détour. Sa vocation, les échanges de Merci ! (positifs ou négatifs), et sa charte, respectueuse des participants, préfigurent peut-être même le futur des réseaux sociaux : des plates-formes tournées vers l’échange de recommandations (culture, services, produits, loisirs, etc.), où chacun reste propriétaire de ce qu’il poste et peut même supprimer les éléments qu’il ne veut plus voir apparaître. Amis dir com ou responsable du marketing digital, tremblez sur vos bases facebookiennes… ou préparez-vous à un avenir radieux, avec des contenus et réseaux vraiment utiles.

Conversations d’été 4/4

Brève

Conversations d’été 4/4

 

Smartphone break

 

Pour une bonne conversation d’été, il faut du temps (✔) et des sparring partners à la hauteur (✔). Pas question de se laisser interrompre par une alerte ou une sonnerie. C’est le moment d’essayer l’app de McDonald’s et Coca Cola aux Philippines, BFF Timeout, qui récompense les groupes d’utilisateurs qui tiennent le plus longtemps… sans se connecter à leurs smartphones, pour qu’ils s’intéressent plutôt les uns aux autres qu’à leurs écrans. Dans la même veine, Sherry Turkle, professeur de psychologie au MIT, recommande, pour de meilleures relations entres collègues, des Conversational thursdays, sans connexion électronique.

Conversations d’été 3/4

Brève

Conversations d’été 3/4

 

Diverticon

 

Un pur moment de bonheur ? Ou un soupçon d’ennui au bord de la piscine ? Vous voulez les partager avec une des apps dédiées aux émotions lancées cette année. Et vous retombez sur les mêmes émoticônes standardisées. Alors qu’autour de vous, c’est la diversité qui règne. Comme à Maurice, où Oju Africa propose depuis peu les Ujo, une gamme d’emojis dédiés à la culture africaine utilisables sur Android. En attendant les 250 récemment annoncés par le Consortium Unicode pour sortir du visage caucasien omniprésent.

Conversations d’été 2/4

Brève

Conversations d’été 2/4

 

2nd life

 

L’été… qui n’a pas rêvé de changer de vie ? Allez, cette année, vous allez essayer !
Avec LifeTramp, un site créé début 2014 par des Polonais, vous pouvez passer une journée avec un mentor qui exerce votre job de rêve, et lui poser toutes les questions que vous vous voulez. Du DJ au cordonnier, du brasseur au charpentier, en passant par le pâtissier ou notaire, les 172 profils actuels sont variés. Comme ces professionnels exercent un peu partout sur la planète, vous pourrez même passer du temps à Rio, Tokyo ou Vilnius ! L’immersion et la conversation vous dessilleront peut-être les paupières ou vous encourageront à vous lancer. Vous avez déjà le job idéal ? Proposez-vous pour rencontrer des aspirants.

Conversations d’été 1/4

Brève

Conversations d’été 1/4

Pour marquer la mi-temps de l’été, Conversations Utiles est allé chercher des expériences atypiques. À méditer pendant les vacances … pour mieux les transformer pour une application dans votre entreprise à la rentrée ?

 
 

La conversation décolle

 

Vous avez des voyages d’affaires ? Choisissez bien votre compagnie pour vos vols long courrier de l’été. Delta Airlines a lancé son Innovation class au printemps : elle invite des leaders du business, de la technologie ou des arts à certains événements, comme TED, et propose aux start-uppers de réserver le siège à côté d’eux. 12 heures de vol, au moins 4 de conversation, non ?

Les Français invitent la politique à la conversation

Brève

Les Français invitent la politique à la conversation

Conscients des problèmes de la démocratie actuelle, convaincus que les institutions sont loin des problèmes du « peuple », animés par une certaine méfiance vers les décideurs, les Français n’ont pas pour autant perdu leur envie de participer à la vie publique. Bien au contraire : ils réclament à voix haute d’y prendre part.

C’est ce que révèle une étude réalisée par TNS, selon laquelle 96% des Français jugent important que les pouvoirs publics tiennent davantage compte de l’avis des citoyens. Beaucoup d’entre eux ne voient pas d’autres voies possibles pour améliorer le fonctionnement de la démocratie française (inefficace selon 54% des interpellés).

Une envie de participation peut être inattendue, mais néanmoins confirmée par le très haut degré de satisfaction manifesté par les citoyens lorsqu’une telle occasion leur est offerte : 95% de ceux ayant récemment participé à des démarches de concertation (débat public, conférences de citoyens…) considèrent l’expérience utile et satisfaisante, et 61% des interpellés se disent satisfaits de la démocratie locale, où les citoyens peuvent plus facilement faire entendre leur voix.

La conversation sauvera-t-elle la démocratie? Ça vaut la peine d’en parler.

Coupe du Monde : tout le monde en parle… et si on écoutait?

Brève

Coupe du Monde : tout le monde en parle… et si on écoutait?

Pour le marketing français, la Coupe du Monde sera l’occasion d’expérimenter de nouvelles pratiques conversationnelles. Linkfluence et Publicis Modem devraient en effet profiter de l’événement pour tester un nouveau dispositif d’analyse des réseaux sociaux : une Dataroom composée de plusieurs experts de planning stratégique, social media, data mining, dont la tâche consistera à suivre constamment les principaux réseaux sociaux, pour analyser les contenus et le ton des conversations générées par la Coupe du Monde, et pouvoir ajuster en temps réel les campagnes de communication.

Il sera sans doute très intéressant de voir les résultats de cette expérience innovante; s’ils sont positifs, il est fort probable que la Dataroom devienne une structure permanente: le marketing aura fait un pas de plus vers la nouvelle dimension conversationnelle que les pratiques du Web social semblent désormais lui imposer.

Source : Collaboratif-info

Haut de page Charger plus d'articles